Photographe culinaire Paris et la Région île de France.

Créative, inspirée et à l’écoute de vos besoins.

Vous avez un projet de shooting photo culinaire pour mettre en valeur vos produits food ou vos plats et booster votre communication ? En tant que photographe freelance, je vous accompagne dans la création de photographies culinaires gourmandes et créatives adaptées à vos objectifs de communication.

Mes différentes prestations de photographe culinaire

Photos de produits

Besoin de photos de vos produits food pour un magazine, une affiche, un point de vente, un blog ou pour votre site internet ? De la mise en scène à la prise de vue et la retouche post-traitement, je lie votre produit à votre univers sur papier glacé.

Création & Photos de recettes

Je mets en scène pas à pas des recettes pour les rendre irrésistiblement gourmandes ! En plus de mes compétences de photographe culinaire, je peux imaginer une recette autour de votre produit, afin d'élaborer un plat et créer des visuels de mise en situation.

Photos de restaurants & coffee shops

Vous maîtrisez la mise en scène de vos assiettes et de vos plats cuisinés avec amour pour vos clients ? Je me déplace sur place pour une séance photo dans votre établissement pour sublimer votre carte.

Stylisme culinaire

Vous avez une équipe photo et souhaitez l'expertise d'une styliste culinaire en complément ? Je vous guide dans vos projets photo (même les plus complexes) pour une mise en scène élégante, gourmande, selon votre commande.

Pourquoi il est important d’avoir des photos culinaires de qualité ?

Pour mettre en valeur vos plats ou produits et donner envie de les déguster

Vous avez de bons et beaux produits, vous en êtes fier et vous avez d’ailleurs passé plusieurs heures, jours voire semaines, à les peaufiner. Pour faire parler d’eux sans trahir tout ce travail, il faut que le visuel soit à la hauteur. Netteté, travail de l’arrière-plan, post-production, maîtrise des lumières… chaque détail compte pour stimuler les papilles en ne faisant appel qu’aux yeux.

Pour affirmer votre identité et vous différencier

Vous avez des valeurs, une identité et une histoire qui vous est propre, affirmez-le dans votre assiette grâce à des prestations de photographie culinaire personnalisées ? Ne cherchez pas à copier la concurrence et lancez-vous pour créer votre propre univers de marque.

Pour une communication soignée

Il est aujourd’hui impensable de lancer une entreprise culinaire sans avoir des supports visuels de communication soignés. Les yeux sont le premier sens à stimuler pour déclencher une visite ou un achat. Optez pour des photographies de qualité professionnelles pour garnir votre internet, votre blog de cuisine, vos réseaux sociaux, votre dossier de presse et donnez une première bonne impression décisive à vos futurs clients ! 

Photographe culinaire et réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux débordent de contenus #food créés par des marques, des restaurants mais aussi des influenceurs et même des amateurs éclairés. La concurrence est rude !

Photographe culinaire pour les réseaux sociaux ne s’improvise pas : il faut penser qualité, mais aussi stratégie. On n’organise pas une composition ou un cadrage de la même manière pour un encart dans un magazine que pour un post sur Facebook ou Instagram. Il est essentiel de connaître les tendances sur les réseaux sociaux : angle de prise de vue, type de plat, équilibre délicat des couleurs…

Vous l’avez compris, pour sortir du lot et vous garantir une communication digitale efficace, vous devrez faire appel à un photographe culinaire connaissant les codes précis de la photographie culinaire sur les réseaux sociaux.

Photographe culinaire et stylisme culinaire

On ne peut pas parler de photographie culinaire sans parler de stylisme culinaire. Le stylisme culinaire c’est quoi ? C’est l’art de mettre en scène votre produit pour faire passer un message précis, tout simplement ! Tous les éléments visuels sont à prendre en compte avant de prendre la photo.

Choix des accessoires :

Faire appel à un photographe professionnel spécialisé dans l’univers de la food, c’est pouvoir lui demander de savoir choisir les accessoires adaptés au message que l’on souhaite faire passer en photo :

Choix des assiettes et de la vaisselle en général, des tissus, des couverts & planches en bois mais aussi les fonds et supports… L’environnement et l’arrière-plan de photos culinaires a un fort impact, quelle que soit la profondeur de champ choisie.

Une mise en scène bien travaillée peut changer l’esprit de votre photo, et son style. Un bon stylisme et une bonne mise en scène doivent correspondre et « matcher » avec votre produit et votre univers de marque pour un résultat qui met en appétit !

Des détails qui ont toute leur importance

Pour faire passer le bon message, lors d’un shooting photo culinaire, il faut savoir doser les détails comme les ingrédients d’une recette de haut vol.

Une noisette bien placée, des herbes fraîches finement ciselées ou une coulure qui fait saliver !  Quelques miettes de pains jetées ici et là, ou des légumes coupés suggèrent une photographie prise sur le vif. Des gouttes d’eau sur un verre, des fruits ou des herbes coupées vont venir suggérer la fraîcheur d’un produit.

Les couleurs de la décoration et des accessoires peuvent également modifier la perception et l’ambiance d’une image : des couleurs « terracotta » et des planches en bois vont suggérer un univers chaud, réconfortant, ou artisanal.

Tandis que des matières comme l’ardoise ou le marbre couplées à une palette de bleu, gris ou vert peuvent indiquer une ambiance plus froide et nébuleuse.

Je prends soin de discuter avec vous de votre univers, votre histoire et vos envies avant d’imaginer un style photographique et de sélectionner des accessoires afin d’être sûre de coller à 100% à votre personnalité.

Comment bien choisir un photographe culinaire ?

Rechercher un photographe indépendant et lui confier la réalisation d’un shooting est un pari. Prenez le temps de regarder son travail, avant de le contacter pour lui demander un devis. En effet, chaque photographe a son style qui lui est propre.

Si le style du professionnel de l’image que vous contactez ne correspond pas à votre marque, sachez que cela ne l’empêche pas de savoir s’adapter à votre univers et votre esthétique. Demandez-lui des exemples de shooting sur des cadrages ou mises en lumières imposés par le client. Un photographe professionnel doit pouvoir d’adapter, et bonne nouvelle, c’est mon cas !

Je m’adapte à 100% à votre brief, votre identité de marque et vos besoins (dans les limites de mon équipement studio bien sûr).

Organisation d'un shooting photo culinaire :

Organisation, brief et moodboard

Avant de se lancer dans un shooting photo, il est primordial de le préparer en amont, afin d’être sûr de prendre la bonne direction. Nous allons ensemble discuter de vos besoins et de vos impératifs pour sa réalisation.

Je vais ensuite préparer la séance photo en créant un moodboard. Ce sera le document de référence de la prestation, contenant le rappel : de vos besoins, de la direction choisie, du choix du stylisme et de décor, des photographies d’inspiration, du choix de prise de vue (face, 45°, du dessus), du choix du formats (vertical, horizontal ou carré). Bref, c’est un document complet qui permet, avant le shooting, de vous projeter et qui me sert de guide pendant les prises de vues.

Le Shooting

Le shooting peut se dérouler sur place, dans votre restaurant, ou bien dans mon studio photo, s’il s’agit d’un produit ou d’une recette. Le matériel utilisé dépendra des besoins spécifiques à vos plats ou produits. Pour la luminosité, je travaille le plus souvent en lumière naturelle ou continue. J’utilise le plus souvent un pied photo et un boîtier Nikon.
S’il s’agit d’un shooting à destination des réseaux sociaux, je réalise alors de courtes vidéos au format Story ou RÉELS.

Editing & retouches numériques

Après le shooting, je passe à l’editing, qui consiste à « développer » les photos, pour ajuster les contrastes, la lumière et les couleurs. L’objectif étant que le rendu soit le plus fidèle à l’attente quel que soit le support visé : papier (magazine, livre de cuisine…) ou digital (article de blog cuisine, post Instagram…). En post-traitement, je réalise, au besoin, des retouches minimes, afin de gommer certaines imperfections.